Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France
Rechercher

banniere FR RU

Agenda


VENDOME : EXPOSITION "APRES LES FLEURS" AU MUSEE DE VENDOME


Du 02/02/2019 au 10/06/2019
Musée de Vendôme, Cloître de la Trinité, 41100 VENDOME



Du 2 février au 10 juin 2019,

 

"Après les fleurs"

 

Le musée de Vendôme vous propose l'exposition "Après les fleurs" avec l'artiste Monique Tello :

Monique Tello intègre l'Ecole des Beaux-Arts de Poitiers et d'Angoulême avant de s'installer à Poitiers pour y travailler en tant qu'enseignante aux Beaux-Arts. Durant ses années de formation, elle est influencée par le succès du mouvement Support/Surface et s'inspire de l'Action Painting. Après sa première exposition à Tarbes, elle rencontre Jean-Pierre Pincemin qui l'encourage à continuer la peinture et lui fait découvrir le monde de la gravure. Dans ses peintures, dessins et gravures, Monique Tello se libère peu à peu des enseignements académiques et son geste se fait de plus en plus réfléchi. L'artiste étudie la représentation du mouvement et de l'énergie via le thème de la Terre et du Ciel. En abordant cette thématique qu'elle traite dans un style à la frontière entre abstraction et figuration, Monique donne une atmosphère divine à ses oeuvres. Monique Tello obtient sa première exposition personnelle en 1990 à la galerie Confort Moderne de Poitiers. Quatre ans plus tard, elle intègre une résidence d'artistes en République Tchèque. Ses oeuvres ont été exposées dans plusieurs musées.

 

L’exposition présentée au musée de Vendôme rassemble des peintures de grand format, des gravures et des livres d’artiste. Son intitulé "Après les fleurs" dévoile le travail récent de Monique Tello. L’artiste explore la nature, le végétal. Apparaissent alors chrysanthèmes, pivoines, papillons, nuages, montagne. Dans cet univers se dessine la ligne blanche d’un pèlerin Okusaï.
Vert. C’est tout un mouvement le vert. Il aurait fallu des tonnes de verts. Des verts bleus, des verts très clairs, des verts très sombres… Démarrer un tableau par le vert, ça raccourcit le temps de peinture. Parce qu’il est déjà fait. Le temps du vert est dans son élaboration, comment ça s’accompagne, du plus tendre au plus sombre, jusqu’au décalage vers les kakis ou vers les gris. Je suis peut-être un peu naturaliste mais il faut que le vert arrive de quelque part.
Entretien de Monique Tello avec Jean-Luc Terradillos




plusVoir toutes les actualités

Pièce(s) jointe(s) :


piece_jointe



Partager l'article





©2003 - 2012 Art-Culture-France - Tous droits réservés Mentions légales | Partenaires & Publicités | Plan du site | Contact