Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France
Rechercher

banniere FR RU

Agenda


ANGLARDS-DE-SALERS : EXPOSITION GAEL DAVRINCHE AU CHATEAU DE LA TREMOLIERE


Du 29/06/2019 au 30/09/2019
Château de la Trémolière, //, 15380 ANGLARDS-DE-SALERS



Du 29 juin au 30 septembre 2019,

 

Gaël DAVRINCHE

 

L’oeuvre prolifique de Gaël Davrinche, qui se décline sous la forme de peintures, dessins, ou encore sculptures, réinvestit principalement les genres classiques du portrait et de la nature morte, par le prisme de notre actualité sociétale contemporaine. Cette 9e édition du cycle « Les expos d’été du Château de la Trémolière », moment fort de la saison culturelle estivale en région Auvergne Rhône Alpes, donnera la possibilité aux visiteurs de découvrir quelques uns des grands axes de recherche de l’artiste, engagé dans un dialogue plastique entre la tradition et la déconstruction complète de cette dernière.

Gaël Davrinche a imaginé dans la salle du rez-de-chaussée un accrochage inédit des dessins de sa série la plus récente, « Herbarium ». En lien direct avec le jardin d'inspiration médiévale du château, ces oeuvres donnent à voir une grande variété de spécimens végétaux à la manière des planches botaniques naturalistes.

Maculées de noir sur fond blanc d’un geste organique et instinctif, les fleurs illustrent de fait l’idée d’une mise en danger de la nature par l’action seule de l’homme. Si l'on retrouve bien la trame de cette thématique florale dans les tableaux du 'Corpus Botanica' présentés au premier étage, le propos alarmiste y est néanmoins laissé de côté. Y sont représentés cette fois des bouquets de fleurs flous et cadrés en gros plan. Cet effet délibéré permet une prise de distance avec le motif et laisse une plus grande liberté d’interprétation. L’oeil se prend à alterner d’une échelle à l’autre: l’ordre végétal microcosmique semblant parfois se confondre avec les diffuses nuées gazeuses des objets stellaires. En dissolvant l’objet par le flou, Gaël Davrinche sollicite l’imagination et le regard du spectateur. Il poursuit également sa réflexion permanente sur le motif, la matière et la couleur. Une caractéristique remarquable par ailleurs dans les portraits en céramique présentés au premier étage et les tableaux de la série « Under the skin » exposés au grenier. La figure semble dans chaque cas disparaître au profit
d'une quasi abstraction. Ces oeuvres expressionnistes déjouent les apparences afin de livrer une plongée dans l'intériorité des personnages, mettre en exergue l'aspect débordant voire incontrôlable de leurs émotions. D’une plongée dans la psyché humaine en pérégrinations dans la nature, cette exposition illustre avec brio la quête d'un artiste à l'imaginaire imprégné d'histoire, qui à travers l'entrechoquement du classique et du contemporain cherche à nous faire ressentir le monde, tout en questionnant inlassablement les infinies possibilités d'expression de la peinture comme médium.

 

Ouvert tous les jours sauf le lundi matin

Vernissage samedi 29 juin à 11h




plusVoir toutes les actualités

Pièce(s) jointe(s) :


piece_jointe



piece_jointe



piece_jointe



Partager l'article





©2003 - 2012 Art-Culture-France - Tous droits réservés Mentions légales | Partenaires & Publicités | Plan du site | Contact