Historique Charlotte CORDAY

  • Marie-Anne-Charlotte de Corday d’Armont, retenue par l’Histoire sous le nom de Charlotte Corday (elle-même toutefois se faisait désigner et signait sa correspondance de son premier prénom Marie), née le 27 juillet 1768 à Saint-Saturnin-des-Ligneries près de Vimoutiers dans le pays d’Auge, guillotinée le 29 Messidor an I (17 juillet 1793) à Paris, est de par son assassinat de Jean-Paul Marat une figure importante de la Révolution française.
  • Pensionnaire à l’Abbaye aux dames qui est vite fermée par la Révolution,Charlotte corday vient habiter chez sa tante, rue Saint-Jean à CAEN,à l’endroit même ou existe depuis plus de cent ans la chocolaterie charlotte corday,au 114 rue Saint-Jean. Le 9 juillet 1793, Charlotte quitta l’appartement de sa cousine et prit la diligence pour Paris. Elle descendit à l’Hôtel de Providence. Elle rédigea un long texte intitulé Adresse aux Français amis des lois et de la paix, qui expliquait le geste qu’elle allait commettre.
  • Au cours de la Révolution Française, Charlotte est devenue républicaine. Elle fut frappée par les exactions du Pouvoir contre les Girondins (la Proscription des Girondins – 2 juin 1793), qui se réfugièrent à Caen. Charlotte ne croyait plus aux possibilités de l’instauration d’une République. Elle considérait que Jean-Paul Marat, qui réclamait de plus en plus de têtes chaque jour, était le grand responsable de tous les malheurs qui se sont abattus sur le peuple français. Elle a résolu d’en débarrasser le pays.