Retour en haut



Roselyne PARISOT

8 rue Daliphard
76000 ROUEN

De Roseline Parisot (Prix de la Recherche), trois étonnants portraits expressionnistes sur des fonds relativement sombres : un duo mère-enfant (« En perdre la tête », « Ma douce mère » au visage évanescent et « L’étonnée ». Un dessin personnel, un petit je ne sais quoi du genre « Naïf », mais c’est encore tout autre chose.




© 2013 - SAEBS - Tous droits réservés