Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France
Rechercher

banniere FR RU

Agenda


PARIS 6e : EXPOSITION ROBERT COTTINGHAM "FICTIONS IN THE SPACE BETWEEN" A LA GALERIE GP&N VALLOIS


Du 08/11/2019 au 21/12/2019
Galerie GP et N Vallois, 33, rue de Seine, 75006 PARIS



Du 8 novembre au 21 décembre 2019,

 

Robert COTTINGHAM

"Fictions in the space between"

 

« La pollution visuelle qui nous suffoque au quotidien, où les images véhiculées par le Web et les réseaux sociaux dirigent désormais notre manière de voir et d’être vus, n’est pas sans lien avec le fait que l’Hyperréalisme intéresse de nouveau une jeune génération d’artistes. Apparus à peu d’années d’intervalle, le Pop Art puis le photoréalisme reçurent d’abord le même accueil glacial : était-ce la critique ou la célébration d’un royaume de la consommation, de la généralisation de la laideur, et d’un urbanisme sans urbaniste ?

Les deux furent discrédités pour le manque de professionnalisme des artistes : après tout, ces peintres ne se limitaient-ils pas à « copier » des objets et/ou des photographies, qu’ils se contentaient les uns et les autres d’agrandir ?
Ce qui ressemblait à du cynisme nous semble aujourd’hui d’une incroyable fraicheur ; ce qui se faisait passer pour des copies a été depuis célébré comme de la peinture, dont nous redécouvrons, aujourd’hui, autant la complexité que la virtuosité formelle. Aussi faut-il se pencher de plus près sur ces toiles qui ressemblent à des images mais qui sont bien, de près, des tableaux.
[...] Loin d’être simplement contemporains, les motifs [de Robert Cottingham] évoquent un monde d’avant-guerre, le monde de son enfance ainsi que de nombreux clins d’oeil à l’art moderne et ses poncifs. Le rapport entre l’image et la photographie, entre le mot et la peinture, étant un des grands sujets de la modernité.

Aller au-delà du motif, retrouver la peinture y compris abstraite, par le biais de la photographie, est une démarche complexe qu’il assume plus clairement que d’autres peintres du « mouvement ».
Sa démarche autant conceptuelle que photographique, laisse place à un contenu, bien plus littéraire et humain qu’il n’y paraît. Si bien que dans sa peinture, on peut voir autant d’abstraction que de représentation.»

Camille Morineau




plusVoir toutes les actualités

Pièce(s) jointe(s) :


piece_jointe



Partager l'article





©2003 - 2012 Art-Culture-France - Tous droits réservés Mentions légales | Partenaires & Publicités | Plan du site | Contact