Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France
banniere FR RU

Agenda


LYON 1er : EXPOSITION NICOLAS CHAPELLE "MOTEL 155" A LA GALERIE 25 CAPUCINS


Du 14/11/2019 au 11/01/2020
Galerie 25 Capucins, 25 rue des Capucins, 69001 LYON



Du 14 novembre 2019 au 11 janvier 2020,

 

Nicolas Chapelle

"Motel 155"

 

 

La galerie 25 capucins nous propose une nouvelle déambulation en compagnie de Nicolas Chapelle, dans son univers coloré où les notions d'intérieur et d'extérieur se dissolvent, se confondent, où la présence prégnante résonne pourtant de manière si désinvolte et anecdotique, simple outil de peintre pour entr'ouvrir la porte de son paysage mental.

A l’occasion de sa seconde exposition, Nicolas Chapelle nous invite à voyager dans l’esthétique surannée et grave des motels américains.

Entre topoï convenus et partis pris esthétiques, la peinture de l’artiste organise une déambulation onirique dans les tréfonds de l’imaginaire cinématographique du spectateur. Que l’on songe à une vieille « série B » ou encore à un bon vieux road trip, Nicolas Chapelle synthétise avec brio les stéréotypes du genre : chambre bariolée, ambiance impersonnelle, temps à l’arrêt…

Quelques rares figures humaines émergent d’une architecture froide en de subtiles scènes de genre. Entre bikers, street boys et quidam déambulant, l’approche du peintre se conçoit en ethnologie de stéréotypes plastiques réinterprétés selon une gestuelle personnelle. Tels seraient en substance les mots que l’on pourrait (imparfaitement) poser sur ces images dont on ne saurait faire l’économie de la rencontre !

Comme à son habitude, la peinture de Nicolas Chapelle fait montre d’une palette franche sans être criarde, d’un geste vif et assuré. L’artiste s’amuse de la superposition des supports hésitant entre jeux de transparence (par de délicates peintures sur verre ou sur plastique), et une approche franche et mate (sur la toile ou le papier). L’œuvre du peintre s’incarne ainsi dans un vaste clair-obscur, dont l’écho n’est pas sans rappeler les plus grands maîtres. Néanmoins, plus qu’une simple poursuite besogneuse de ses travaux, comme malheureusement on le constate chez de trop nombreux artistes rompus à l’exercice des expositions, Nicolas Chapelle nous conforte dans l’idée du développement d’un langage personnel dont la justesse et la poésie confèrent toujours à un certain essentiel, dépourvu d’artifices…

Richard Vessaud, novembre 2019.




plusVoir toutes les actualités

Pièce(s) jointe(s) :


piece_jointe



Partager l'article





©2003 - 2012 Art-Culture-France - Tous droits réservés Mentions légales | Partenaires & Publicités | Plan du site | Contact