Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France
banniere FR RU

Agenda


PARIS 20e : EXPOSITION COLLECTIVE "DEJA VU" A LA GALERIE PLATEFORME


Du 01/10/2021 au 17/10/2021
Plateforme, 73 rue des Haies, 75020 PARIS



Du 1er au 17 octobre 2021,

 

Luz Blanco, Pauline Dufour, Jean-Baptiste Perrot, Samuel Yal, Brankica Žilovi?

"DÉJÀ VU"

 

Commissariat : Jean-Baptiste Perrot & Luz Blanco

 

Progressivement, le souvenir s'estompe… Plus je cherche à m'en rapprocher, plus il me fuit… Une dernière lueur encore… Puis plus rien. Cela n'aura été qu'une brève illusion. Je connais bien d'ailleurs ces impressions vives et fugitives, qui sont assez fréquentes chez moi comme chez beaucoup de gens, auxquelles on donne quelquefois ce nom : mémoire du futur. Il s'agirait plutôt, en fait, d'une mémoire instantanée ; on croit que ce qui nous arrive nous est déjà arrivé antérieurement, comme si le présent se dédoublait, se fendait par le milieu en deux parties jumelles : une réalité immédiate, plus un fantôme de réalité.

Alain Robbe-Grillet, Djinn, Minuit, 1985.

 

Le titre de l’exposition, « Déjà vu », indique un phénomène factuel connu, relié à ce sentiment d’avoir déjà vécu une scène qui est pourtant totalement ancrée dans l’expérience d’un présent immanent. Ce sentiment bizarre, ce « fantôme de réalité » selon Alain Robbe-Grillet, a la particularité de créer un trouble dans la perception du réel : il questionne la fragilité intrinsèque de notre mémoire explicite, de nos perceptions, et évidemment de notre conscience. C’est dans cette brèche que les artistes nous emmènent, en l’élargissant à des questions de dysfonctionnement et de perturbations visuelles.
Au cœur de l’exposition, les artistes s’accaparent une matière : rappelons que pour Bergson la mémoire est mouvement, matière mobile des mécanismes psychiques ; selon le philosophe le mouvement est dans la mémoire. Il parle d’une dimension dynamique enfouie qui travaille et agit à l’insu de la conscience. Nous dirons, pour adapter cette vision à notre sujet, que cette dynamique a la capacité à parasiter le présent. C’est en matière transitive qu’elle se déploie, difficile à capturer, représenter ou bien formuler. En cela, les artistes sont certainement les plus enclins à questionner ce terrain en abordant un champ éminemment hybride basé sur le pliage et dépliage du visible.
C’est donc à l’aune de la perturbation, de la fragmentation, de l’érosion, de l’erreur, ou du parasitage, que les œuvres présentées ici mettent en actes formes et processus. Il y a une sorte de virus qui agit, qui se meut, un virus connecté aux matières et aux technologies qu’elles soient numériques ou bien analogiques, visuelles ou spatiales, manuelles ou électroniques, passées ou présentes. L’art n’a de cesse de travailler avec des formes érodées, fuyantes, instables, agissant dans des modalités d’apparition et de disparition, de manifestation et de perte. Une circulation incessante entre le défaire et le refaire est à l’œuvre. Et cela peut nous rapprocher de la définition de Deleuze sur la mémoire qu’il considère comme étant « elle-même et sans cesse oubliée pour être refaite ». Ici, l’oubli se confond avec la mémoire et forment ensemble une dynamique perturbatrice en rupture.
Ainsi, l’exposition « Déjà vu » tente de poser quelques pistes à travers une diversité de perspectives et de médiums, en assumant une dimension disruptive : les retours mémoriels, interférences et perturbations visuelles des œuvres numériques de Jean-Baptiste Perrot ; les éprouvés du corps et émergences parasitaires de Samuel Yal ; les territoires érodés par leurs cicatrices paysagères de Brankica Zilovic ; les explorations corporelles de paysages recomposés en VR et leurs mises en mouvements infinis de Pauline Dufour ; enfin, les fragmentations mnésiques et les Soft errors cryptées des dessins de Luz Blanco. « Déjà vu » est donc cette faille qui ouvre l’artiste à un inconnu fragmentaire, un parasitage large et fructueux.

Ludovic Bernhardt

 

Vernissage vendredi 1er octobre de 18h à 22h




plusVoir toutes les actualités

Pièce(s) jointe(s) :


piece_jointe



Partager l'article





©2003 - 2012 Art-Culture-France - Tous droits réservés Mentions légales | Partenaires & Publicités | Plan du site | Contact