Art-Culture-France, le portail des artistes et de la culture en France
banniere FR RU

Agenda


SAUMUR : EXPOSITION GUY DE ROUGEMONT AU CENTRE D'ART CONTEMPORAIN BOUVET-LADUBAY


Du 04/06/2022 au 02/10/2022
CAC Bouvet-Ladubay, Saint-Hilaire-Saint-Florent, 49400 SAUMUR



Du 4 juin au 2 octobre 2022,

 

Guy de Rougemont

"Géomètre de la couleur"

 

 

Cette exposition, organisée à l’initiative de Juliette Monmousseau, directrice générale de la maison Bouvet-Ladubay, et de Benoît Lemercier, directeur artistique du centre, met en lumière l’artiste Guy de Rougemont, « géomètre de la couleur », à la fois peintre, sculpteur, designer, académicien. Figure des années 1970-1980, Guy de Rougemont a fait vivre pendant une cinquantaine d’années la couleur dans ses peintures, ses aquarelles, ses sculptures monumentales ou tables bariolées. Une œuvre prolifique méconnue du public alors que ses sculptures se dressent dans le paysage urbain ou au bord de l’autoroute (Environnement pour une autoroute – 1977). Sa maîtrise de la couleur le rapproche du Minimalisme et du Pop Art. Si la couleur est le fil conducteur de son œuvre, Guy de Rougemont l’organise avec la figure géométrique qui lui permet de la mettre dans l’espace, dans du mobilier, à l’intérieur des villes. La première a été l’ellipse, puis les formes cylindriques, les totems et les lignes serpentines.

La rétrospective, répartie dans les 8 salles du Centre d’art contemporain Bouvet-Ladubay, présente un large parcours de l’univers foisonnant de Guy de Rougemont dans une scénographie épurée invitant à la déambulation. On y rencontre l’ellipse sur la surface plane de la toile, laissée par endroit nue, comme la peau brute du support. Guy de Rougemont l’expérimente par la peinture vinylique avant de faire évoluer ce cercle allongé en ligne serpentine. Il explore tour à tour les effets de la lumière sur la couleur tel une fenêtre ouverte. La peinture La Grande lumière (1989) semble échapper de son cadre, investir les murs. Colorées et vibrantes, ses œuvres en deux et trois dimensions, tel le mythique Volume (1970) et les toiles Oui et Sans titre (1965) dialoguent entre elles et nous transportent dans un univers ludique constitué de formes et de lignes abstraites qui composent une œuvre unique. Rougemont plasticien épure les volumes mais opte pour la couleur projetant ses toiles sur une surface en trois dimensions qu’il travaille en aluminium laqué blanc. Ses Totems en PVC, emblèmes de son travail, s’érigent en une forêt bariolée. La lumière se déplace dessus, y dépose des ombres et des reflets. Leur forme cylindrique combinée avec des couleurs vives a valu à leur auteur le surnom de « géomètre de la couleur ». L’ensemble de l’œuvre de Rougemont participe étroitement de l’aventure architecturale et sociale de son époque. Il incarne une joie de vivre exubérante qui témoigne de la volonté de l’artiste de « faire entrer l’art dans le quotidien et de le rendre accessible à tous ». Une philosophie artistique révélée par le Centre d’art contemporain Bouvet Ladubay dans ce bel hommage à Guy de Rougemont.

 




plusVoir toutes les actualités

Pièce(s) jointe(s) :


piece_jointe



piece_jointe



Partager l'article