Maxime PLANCQUE - Sculpture, Autres
Rechercher

banniere FR RU

Maxime PLANCQUE

  • portrait


    Art(s) : Sculpture
    Mouvement(s) : Autres



    EN See description in English

    Contact

    Le Village Gobard
    50150 SOURDEVAL

    puce Site internet

  • Critique

    Après avoir pratiqué la chaudronnerie, c’est à l’âge de quarante ans que Maxime PLANCQUE devient ferronnier d’art et se passionne pour la sculpture. Cet artiste rouennais amoureux du fer décide alors de se former à l'Ecole d'art de Strasbourg, et s’installe en 2010 à Sourdeval dans la Manche. C’est là qu’il forge ce fer qui le fascine, matériau vivant et malléable, pour le métamorphoser en figures longilignes graciles très expressionnistes. Depuis, il expose régulièrement tant en France qu’en Europe, et a été gratifié de nombreux prix, dont deux prix européens obtenus en 2005. Ces cinq dernières années, le sculpteur s’est davantage consacré à des œuvres monumentales. Maxime PLANCQUE est un artiste figuratif qui, comme Giacometti, a choisi de représenter la figure humaine par de simples silhouettes élancées à l’aspect inachevé. Dans un style très personnel, il crée pour nous tout un monde de figures humanoïdes, dans lequel s’imbriquent harmonieusement géométrie acérée et ondulations qui adoucissent les formes. Il ne travaille pas d’après modèle vivant, mais s’inspire directement des formes de la nature qu’il découvre dans les paysages qui l’entourent. Ses personnages, souvent démesurément allongés, sont schématiques et stylisés, presque abstraits. Par le martèlement habile du fer, porté à une température de 1 200°, Maxime PLANCQUE parvient à sculpter des formes expressives, dans un geste dont l’aspect aléatoire participe pleinement au processus de création. Les bustes dépourvus de bras, et les jambes très longues simplement suggérées par une tige contribuent au dynamisme de l'œuvre et à sa magie. Si le traitement de surface met en valeur le matériau, le traité graphique rapporté enrichit les œuvres d’éléments particulièrement décoratifs. «J'aime travailler sur les silhouettes, les attitudes, les expressions… » nous confie Maxime PLANCQUE, qui prend une distance certaine par rapport au monde réel, et qui a l’art d’insuffler la vie à la matière. A l’instar des figures anthropomorphes schématiques de fer ou de bronze du sculpteur britannique Lynn Russell Chadwick, ses sculptures sont chargées d'un grand pouvoir émotionnel, comme si le feu leur avait transmis une âme. Le traitement spatial qu’apporte l’artiste est particulièrement original et intéressant, car ces figures destinées à être regardées de tous les points de vue, bien qu’emboîtées sur des socles, sont amovibles et orientables. L’objectif est de pouvoir les réassembler et les disposer de multiples manières, en jouant sur de subtils effets d’ombre et de lumière. Personnages-symboles de l'homme dans toute sa fragilité et sa tendresse, les œuvres de Maxime PLANCQUE possèdent la matérialité des corps et sont la métaphore de l'homme spirituel. Une création singulière intemporelle et poétique destinée, comme il nous l’affirme, à faire partager ses rêves, ses passions et ses émotions. Une invitation à entrer dans l’univers intérieur de l’artiste.

    Francine BUNEL-MALRAS, Historienne de l'Art




    Expositions

    Du 15/10/2017 au 15/11/2017 : GRAVIGNY : EXPOSITION CALLIGRAPHIE ET SCULPTURE "ESTRANS" A L'ATELIER D'A - ESPACE HUBERT LEFRANCOIS




    Friend Links: replica watches uk | replica watches | rolex replica watches | swiss replica watches | cheap replica watches


    ©2003 - 2012 Art-Culture-France - Tous droits réservés Mentions légales | Partenaires & Publicités | Plan du site | Contact